Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la pêche aux leurres en barque et float tube

la pêche aux leurres en barque et float tube

Nous pratiquons la pêche des carnassiers aux leurres souples avec les leurres de la marque Westin. Nous ne mangeons pas de poissons, donc c'est avec grand plaisir que nous les regardons repartir !


Un tour avec Sandrillon

Publié par Philippe sur 4 Septembre 2017, 05:38am

Catégories : #brochets, #Barrage du Crescent, #perches, #videos

Avec pas mal de taf à la maison, nous avons donc peu sorti la quick, et à l'occasion de cette session nous avons rejoint Calou et Francis sur site. C'est donc à 04h30 après avoir dormi trois heures ( en vacances, on retrouve les potos pour des soirées mémorables qui se termine forcément de bonne heure) que nous avons pris la route en compagnie de Théo pour se rendre sur ce lac qui est mon préféré des lacs morvandiaux. Après un trajet agrémenté par les chevreuils, renards, et un gros sanglier au milieu de la route qui m'a obligé à piler, car il nous regardait mais ne voulait pas bouger, nous sommes  arrivés sur place. Nous mettons à l'eau et trouvons rapidement des boules de vifs  que nous pêchons en long en et en travers à la recherche des sandres pourtant bien présents mais qui ne veulent pas de nos leurres. Nous changerons alors notre pêche et de secteur pour nous concentrer sur les brochets et les perches. Théo est sur les becs, et moi pour changer sur les percidés. Et ce changement nous a été bénéfiques car j'ai ouvert le bal avec cette perche suivi d'un broc de 40 qui se décrochera tout seul à la barque.

 

 

 

Théo fidèle à sa pêche lancera du steak et ça finira pas payer sur un endroit anonyme sans structure particulière ou cassure spécifique avec un shad teez en 22 pour un joli broc de 82.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'imitation et nous approchant des structures qui ont déjà donné de bons résultats, je monterais un hypoteez en 25 cms, et c'est un bec de 80 qui viendra au boat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous rejoindrons alors Calou et Francis pour un petit casse croute ou nous referons forcément le monde. Ils ont eu de nombreuses tapes de sandres et en ont pris quelques uns dont le plus gros faisait 49. Nous n'avons donc pas été bons autour des boules de vifs du matin !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent faisant son apparition, les potos arrêteront la pêche, mais comme nous avons peu pêché, nous continuons à le faire et c'est en fin de session que nous vivrons un moment épique qui restera graver dans nos mémoires avec sandrillon. Sur un secteur ou j'ai déjà pris du sandre, je suis en verticale avec un hollowteez et Théo fait du lancer ramener avec un Ricky en 14. Ils annoncent poisson et du lourd, il pense à son premier métré tant la w3 plie.... Mais au vu de la défense, l'absence de coup de tête et au rush, le doute s'installe jusqu'à ce que nous voyons cette belle carpe...Et c'est là que ça a dégénéré à bord.... car c'est sa deuxième de l'année prise par la gueule !!! aux leurres !!! C'est donc parti en vrille, et il me suppliait d'arrêter mes conneries, car il en avait mal aux abdos, et aux bras car il avait toujours le poisson au bout...Après une première tentative de l'épuiser, la carpe a fait le tour du bateau, donc après qu'il est été douché par l'épuisette, le poisson a enfin rendu les armes !!! Nous avons donc repris notre calme avant de la sortir de l'eau. Et c'est après l'avoir sortie qu'il a eu du mal à poser pour la traditionnelle photo avec cette carpe d'une quinzaine de kilos, pas mal pour un pêcheur aux leurres..... Peut-être va-t-il en venir s'acheter des bouillettes........lol.

Après son joli poisson de fin de session, nous sommes retournés vers la mise à l'eau, car la fatigue fait malgré tout son apparition, il est 17h00. Nous remettons donc la quick sur la remorque et le trajet se fera en grande partie seul car il faut se remettre de ses émotions !!!

Une session comme on les aime avec du poisson sur ce lac réputé particulièrement difficile et surtout avec un bon gros délire qui restera à jamais dans nos mémoires..

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents