Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la pêche aux leurres en barque

la pêche aux leurres en barque

La pêche des carnassiers avec les leurres souples. Perches, brochets et sandres au programme.


Ces poissons nommés "désirés"

Publié par Yves sur 22 Août 2014, 17:25pm

Catégories : #float tube

Ces poissons nommés "désirés"

Depuis quelques temps, je suis moins assidu pour me rendre au bord de l’eau, pour diverses raisons. Ce jeudi, poussé un peu par ma moitié et par les bonnes nouvelles communiquées par nos météorologues nationaux (j’en entends qui rigole dans la classe !), je décide donc de me rendre pour la journée taquiner les carnassiers de la "morte" de Chaugey.

Je n’arrive pas de bonne heure, car je ne peux plus me lever tôt pour aller à la pêche (va falloir que ça change !), et de plus, j’ai pris le temps de préparer un plan B : charger le Zodiac dans le coffre avec moteur et batterie, car j’ai eu quelques soucis avec le float tube lors de sa 1ère utilisation, des fuites à répétition des flotteurs…

Sur place, je constate que seulement 2 pêcheurs à pieds longent rapidement les berges, et n’insistent pas très longtemps sur chaque poste accessible. Personne d'autre, pas de barques non plus. Mauvaise augure?

Le float tube est préparé, les cannes installées dans le repose cannes donné par Phil et un seau posé dans le dossier, rempli de leurres en tout genre et de quelques accessoires. Les palmes sont enfilées et c’est parti !

Il fait beau mais un petit vent d’ouest est présent, soufflant à l’inverse de ma progression. Je veux tenir toute l’extrémité amont avant midi, donc va falloir palmer ! Et prendre du poisson, bien sûr !

Je commence par peigner un plat bordé par des herbes noyées, cet endroit à souvent donné du brochet et du silure dans très peu d’eau. Inutile aujourd’hui malgré la friture présente et quelques chasses de petites perchettes. Les petits PN et autres LS essayés ne donnent pas plus de résultat autour des 2 places de nénuphars rencontrées plus loin. Pourtant, là aussi la friture est présente, montrant timidement sa présence par quelques ronds en surface. Il faudra y revenir plus tard, car si les petits sont là, les gros ne doivent pas être bien loin….

Je décide de traverser et gagne la rive d’en face ou des branches sont noyées A cet endroit les duckfin, les shads et mêmes les lames ne se verront pas happer par un quelconque carnassier…L’heure avance mais toujours rien, et pourtant je cherche un brochet en bordure des herbes qui sont encore épaisses.

Je pars en direction d’un haut fond couvert lui aussi d’herbes, elles-mêmes habitées par la friture qui se montre de plus en plus régulièrement. Les polarisantes m’aident à confirmer cette présence, la blanchaille vient jusque sous le float tube. Mais toujours rien, comme dans la fosse suivante grattée à la méthode dandine. Un PN de 6 cm arrive à faire suivre des perchettes qui tapent dedans, mais pas de grosses !

Je prends le chemin inverse en changeant de rive, et je décide cette fois de sortir du lourd : cuillère tournante nr 6 de 22 gr ! Il faut les réveiller ! Je me positionne le long d’un banc de nénuphars et commence ….à faire du bruit avec cet engin ! Et bingo ! Une bonne tape, un ferrage et c’est pendu ! Ce n’est pas très gros et je remonte un brochet de 49 cm, enfin un poisson. Petites photos et retourne dans ton élément ! Je palme de quelques mètres et re-bingo ! Cette fois je mets au sec une perche joliment colorée de 34 cm ! re-photos mais malheureusement, celle-ci ne repartira pas car sa gourmandise a fait qu’elle a avalé ma cuillère au ¾ donc trop profond. Dommage, mais ça ne pardonne pas. J‘insiste encore un peu mais plus rien. Les nénuphars pêchés au début ne donnent rien de plus. Le soleil chauffe un peu, le vent est quasi tombé, mais le wader  commence à être gorgé d’eau. Content de cette partie de pêche, je décide d’arrêter là et de prendre le temps de faire sécher le matériel avant de le remettre dans la voiture.

Voilà, pas de quoi parader, mais vu les résultats du dernier concours à cet endroit en float tube, et les dires des potes qui ont pratiqués ici la semaine dernières, je quitte les lieux content. De plus, j’ai pris un bon bol d’air, et ça ne gâche rien, en essayant du nouveau matériel ! Mais ceci est une autre histoire…

Ces poissons nommés "désirés"
Ces poissons nommés "désirés"
Ces poissons nommés "désirés"
Ces poissons nommés "désirés"
Ces poissons nommés "désirés"

Commenter cet article

S
Je vous complimente pour votre article. c'est un vrai charge d'écriture. Développez <br /> <br /> <br /> <br /> Le serrures marques. Dépannage serrurier paris serrurier paris paris 12Serrurier dépanner tous nos marques. Commentaire, avec un moment où il a mieux et leurs savoir comme ( cylindre porte, refaire en cas d' Le de techniciens, nous vous avons besoin. Nous serrurier paris paris Michel Serrure. Vous pour sa connaissance appel. Quelques heures de serrurier paris . Toute l' Une serrure sché
Répondre
Y
Merci les compères! j'y reviendrai , c'est sûr: <br /> Mais il faut que je me familiarise avec le maniement de la présentation et de la mise en page.
Répondre
F
Excellent article pour une première!!! en attente des suivants bienvenue parmi nous.
Répondre
P
Joli premier article jeune homme. Bienvenue au club
Répondre

Archives

Articles récents