Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la pêche aux leurres en barque

la pêche aux leurres en barque

La pêche des carnassiers avec les leurres souples. Perches, brochets et sandres au programme.


Le vivier fonctionne

Publié par Philippe sur 8 Août 2014, 06:00am

Catégories : #Barrage du Crescent, #perches, #barque

Le vivier fonctionne

Après ma session à Chamboux de la veille, la destination de ce mercredi était le Cescent en barque. Arrivé sur place aux aurores comme d'habitude, il n'y a pas âme qui vive sur place. Je mettrai la barque à l'eau, préparerais le matos et l'heure légale étant là, j’attaquerai la session par les postes à sandres que je connais. Les différents leurres souples dans toutes les couleurs seront mouillés mais aucun ne sera décidé !!! Il faut dire que le niveau d'eau contrairement aux autres lacs est particulièrement haut. C'est la première fois que je le vois si haut, et nous sommes en plein été....

Le vent se met vite à souffler coté mise à l'eau, alors je me dirigerais vers le côté Cure qui est beaucoup plus abrité

Le vivier fonctionne

Et là comme la veille, mer d'huile. Que du bonheur, le temps est un peu couvert, il ne fait pas froid, il ne manque que les poissons !!

Troquant mes leurres souples, pour les leurres à vibrations, les premières tapes se feront vite sentir par les perchettes, et les prises plus ou moins grosses s'enchaineront.

Pour ne pas grillé le spot, je ferais donc fonctionner le vivier. 2 baigneuses viendront mettre fin à cette euphorie. L'eau est à 21°, mais il fallait avoir vraiment envie de venir se baigner ici !!! Leur coin de baignade était un vrai parcours du combattant à rejoindre, et une fois assise sur leur caillou, la profondeur à leur pied était de 3.30 mètres !!!

Le vivier fonctionne

Une autre barque sera présente sur les lieux, des locaux avec qui nous tailleront le bout de gras tout en continuant à pêcher. Ils seront capots pour leur session, et l'absence de barques confirme que la pêche est difficile.

Le vent arrivera aussi sur le secteur et j'entend au loin quelques grondements. Je remettrai donc les poissons du vivier dans leur élément, et rangerai le matériel. Lors du retour, je croiserai une famille en barque que je saluerai mais dont j'attends toujours la réponse. La politesse n'écorche pas tout le monde......

Il est 14 h 30, je prendrai quelques gouttes en mettant la barque sur la remorque. Je m'en tire vraiment bien !!!

C'est ainsi que se termine mon tour du lac du Morvan, il faudra maintenant attendre une dizaine de jours pour retourner à la pêche sans doute avec l'ami Frédo qui aura fini ses vacances.

Le vivier en action

Le vivier en action

Commenter cet article

F
Tout a fait d accord mon ami je suis en manque la mer à part la baignade la pêche je ne connais pas donc repos avec Madame.
Répondre

Archives

Articles récents