Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la pêche aux leurres en barque

la pêche aux leurres en barque

La pêche des carnassiers avec les leurres souples. Perches, sandres et brochets au programme.


Une nouvelle douille mais...

Publié par Philippe sur 12 Mai 2016, 10:13am

Catégories : #villegusien

Une nouvelle douille mais...

Hier je me suis réveillé à 04 h 15, et au lieu de tourner, virer dans le lit, je me suis dit que je devais faire un dernier entrainement en lac avant que l'on se rendent avec Frédo sur Dreux.

Arrivé sur place au lever du jour, les conditions n'avaient rien à voir avec celle de notre venue avec Manu. En mettant à l'eau, les carpes s'en donnaient à cœur joie. C'est ces images là que l'on garde en tête et qui nous permettent d'être en réelle communion avec dame nature.

Après une mise à l'eau rapide, direction les spots que je connais bien, histoire de bien commencer la journée... Mais l'écho est vierge de vie, et je me mets donc en quête de ceux-ci. Nous ne les avions pas trouvé la dernière fois, maintenant je sais où ils sont !!! Et ça a commencé très fort, car au premier lancé je sens des coups de nez dans le leurre. Un joli bec de 70 + suivra le ring teez jusqu'au bateau sans jamais l'attaquer, malgré les pauses et les démarrages rapides pour le décider. Un peu plus tard, c'est le shad teez qui sera dévié de sa trajectoire à plusieurs reprises, mais même effet, même résultat. Le pins de 50 suit jusqu'au bateau et ne prend pas le shad teez en 16 cms. Grrr....

Je descends donc de taille et me prendrait une châtaigne lointaine que je ne conclue pas. La poisse continue. En fin de matinée je me reprendrais une touche en ayant raugmenter la taille des leurres alors que je me dirigeais vers la mise à l'eau. 2 suivis, 2 ratés, on ne peut pas dire que ce soit le top, mais tout comme à Moisson, ils sont vraiment difficiles et tapent plusieurs fois dans le leurre avant de le prendre. Il faut vraiment que le leurre leur tombent dessus pour piquer un poisson.

Le point positif est que désormais ils sont localisés, et que j'ai eu du mal à trouver la bonne couleur, mais à force d'affiner la chose on y parvient. A mettre en oeuvre d'entrée de jeu pour les deux dates à venir du week-end, car les conditions seront sensiblement pareilles. Un bon entrainement sans trop de pluie, alors qu'il a plu continuellement sur Dijon, que demander de plus. Et je préfère me prendre une douille en entrainement et retenir la leçon pour quand je suis en compétition.

En plus alors que nous tenterons d'obtenir le meilleur résultat lors de ces deux épreuves, ce sera l'ouverture pour les amis Cote d'Oriens et de Saône et Loire. Au retour on pourra sérieusement s'orienter sur la Saône et ses surprises.

Commenter cet article

Archives

Articles récents