Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la pêche aux leurres en barque

la pêche aux leurres en barque

La pêche des carnassiers avec les leurres souples. Perches, brochets et sandres au programme.


Pêche à la traîne ou verticale

Publié par Philippe sur 19 Août 2016, 05:53am

Catégories : #coup de gueule

Pêche à la traîne ou verticale

Pour faire suite au début de contrôle sur Charmes lors de notre dernière sortie avec Théo, j'ai voulu me renseigner sur les textes définissant ces deux modes de pêches. Et là je peux vous dire que l'on tombe sur un bide, car j'ai beau eu chercher, il n'existe aucune véritable définition de la pêche à la traîne au niveau juridique. Cette pêche qui consiste à avoir ses lignes tendues à l'arrière du bateau fixées ou tenues en main, pour décider des poissons grâce au mouvement du moteur est normalement interdite dans notre région, mais autorisée sur certains grands biotopes avec une réglementation très stricte.

Et c'est sur cette brèche que le garde à Charmes s'engage, car en tant que verticalier, (je pêche au 3/4 arrière du bateau) je cherche le poisson avec la canne tenue en main en épousant au maximum le fond pour décider les percidés en jouant bien souvent avec la vitesse de mon moteur avant.Mais pour le cas présent je ne parle même pas de diagonale, mais bien de verticale pure et dure !!! Je n'ai pas été verbalisé sur les faits certes, mais la porte est ouverte pour l'interrogation d'une éventuelle verbalisation. Le français interprétant bien souvent les textes, pour une même définition, deux personnes n'en tireront pas la même conclusion....Ces procès sont contestables en justice, mais en en s'appuyant sur un cas de jurisprudence de 1995 et sur un texte qui figure dans le guide du CSP, mais il n'est pas assuré que nous en sortions gagnant.

Michel Tarragnat s'était déjà penché sur ce vide juridique, en collectant toutes les infractions relevées lors des débuts de la verticale en France, mais depuis rien n'a évolué. Nous sommes capable de vous obliger à pêcher avec des hameçons sans ardillons, mais pas de rédiger un vrai texte définissant exactement la pêche à la traîne.....je vous invite par ailleurs à lire son dossier très complet.

Certes, il s'agit de ce que l'on pourrait appeler d'excès de zèle, mais je voulais crever l'abcès en ayant des textes en appui. Malheureusement comme pour certaines parties de pêche, je suis capot !!!!

Commenter cet article

Archives

Articles récents