Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la pêche aux leurres en barque

la pêche aux leurres en barque

La pêche des carnassiers avec les leurres souples. Perches, brochets et sandres au programme.


Coupe de France acte 2

Publié par Philippe sur 3 Octobre 2017, 05:06am

Catégories : #competition, #silure

Après notre beau résultat de la veille, le plus dur est toujours de confirmer ce que l'on a produit !!! Car nous jouons le classement challenger certes, mais quel plaisir de se mesurer aux trois équipes de la team France qui rentrent de Russie, et de constater le travail qu'ils nous restent à faire pour leur arriver à la cheville !!! Les autres team de la pro élite ne sont pas en reste je vous rassure et leur place est loin d'être déméritée !! Mais revenons-en à nos moutons.

 

Nous avons donc quitté Dijon sous un épais brouillard qui nous a accompagné jusqu'à ST Jean ou la mise à l'eau à deux fut une formalité. Après le café/croissant, le briefing, le départ est inversé par rapport à la veille et nous partons en 8ème et dernière vague......

Et comme la veille nous nous rendons sur le spot qui nous a permis de nous classer. Je prends une première perche qui ne maille pas.

 

 

Mais en moins d'une demi heure Théo annonce poisson...Encore un silure qui prend sur la canne à perche... Après l'avoir épuisé, Christophe Baudot (le commissaire présent) qui a vu la scène se rapproche et nous procédons à la mesure : 97.5 cms. Nous décapotons donc et l'euphorie est de mise avec une confirmation rapide, et un poisson qui nous permet de suite d'être classé. Yeessse. La suite sera beaucoup plus difficile avec des petites perches qui tapent, mais rien qui rentre alors à midi, nous prenons la décision de changer de poste, car il y a de plus en plus de bateaux vers nous, et rien ne se fait. Nous prendrons alors des châtaignes sur les cannes à perches, mais rien lorsque nous nous mettons au brochet, histoire de se mettre à l'abri au niveau classement, Car avec un brochet de 55, l'équipe qui le prend est devant nous !!!

Mais nous aurons beau chercher avec différents leurres, différentes techniques, rien n'y fera, le dernier invité sera un brochet de 30 pris par Théo sur a canne à perche, qui le coupera dans la barque, l'obligeant à refaire son montage....

Depuis le matin, nous savons que la chasse est ouverte car ça pétarade dans tous les sens, d'ailleurs dès le matin, on se demandait si certains savaient tirer ou s'il y avait trop de gibier présent !!!! Et à ce jeu là vers 15 heures, ce qui devait arriver s'est produit avec des tirs vraiment proches de nos embarcations... Et c'est sur un poste à perches que je connais sur le bout des doigts (j'y ai fait un brochet lors du dernier entraînement ) que Nicolas Delabarre s'est pris un plomb dans la cuisse !! Les gendarmes locaux ont été informé et ont recherché le chasseur... Je ne connais pas encore la suite donnée. 

Avec cet évènement, nous avons décidé de revenir vers la mise à l'eau et de gratter les perches, plusieurs suivront, mais aucune d'elles maillaient. L'heure fatidique est arrivée très vite et c'est seulement avec le silure que nous rendrons la feuille de marque. C'est toujours mieux que rien, et mieux qu'une perche de 25....

Nous rangerons le boat et irons vers le camping en l'attente des résultats. Il s'est pris plus de poissons que la veille, donc nos espoirs s'envolent d'un coup au niveau classement challenger. Nous n'améliorerons pas notre place de 5.

Et le résultat challenger tombe, nous sommes 6ème !!!  Un résultat que je n'attendais pas vraiment.

 

 

Pendant que je regardais les résultats, Théo est allé faire un tour de Nitro en compagnie de Sébastien que je remercie vivement juste après avoir été pris par le photographe du journal local. Théo avait les yeux qui pétillaient et c'est un immense bonheur de partager ces moments à ses côtés.

Nous n'attendrons pas le podium, car les impératifs horaires de son lycée font que nous devons quitter les lieux, poser le bateau, et l'emmener à Autun.

Félicitations à ceux qui ont trouvé la pêche, et ont pu ainsi faire une belle remontée au classement.

 

 

 

 

 

Nous terminons à la 11ème  place de la coupe de France, ce qui pour nous est tout juste énorme.

Je ne peux terminer cet article sans remercier tous les bénévoles de la belle défense qui se sont démenés pour que ces deux jours se passent idéalement. Car attendre les compétiteurs sous la pluie n'est pas un pur bonheur.......et les accueillir avec le sourire alors qu'on est trempé....c'est tout juste magique.

Je remercie également la marque Westin qui me suit dans l'aventure et nous permet de vivre celle-ci en famille.

Et à toutes les personnes et  compétiteurs présents, un grand merci pour l'accueil fait à Sandrillon, ce fut un moment de vive émotion pour lui, je vous l'assure. Vous côtoyer et échanger avec vous fut magique pour un gamin de 14 ans. Les yeux pétillants en disent beaucoup plus que les mots que je pourrais vous écrire. Des moments qu'il se souviendra à vie, de partage avec son vieux.....

Commenter cet article

Archives

Articles récents